https://www.linkedin.com/groups/Problem-Solving-CoP-8214006?home=&gid=8214006
     Histoire 8D: Une application de la vie réelle pour des entreprise d'ingénierie - I 
     Pouvons-nous traiter nos dysfonctionnements sur nos prototypes comme le font les entreprises qui produisent de la série ?       

Nos clients sont exigeants, nos produits sont à la hauteur de leurs exigences … en effet les aspects Qualité, Coûts et Délai sont des critères imparables !!! et pourtant, nous venons de vivre un grand moment …
Notre produit a passé les tests avec succès dans nos locaux. Les essais chez le client ont été moins fructueux …. 
Une « occasion » pour nous de mettre en œuvre une méthodologie de résolution de problème. Une équipe de travail a été validée et nous voilà embarqués dans un 8D.


    Je vous parlais de l’équipe …

    Si au départ nous pensions au chef de projet comme animateur du groupe 8D, nous avons évolué … en effet, partie prenante dans la résolution de notre problème, il lui serait difficile de jouer correctement son rôle d’animateur tout en amenant « de l’eau au moulin » !!! Nous nous sommes rapidement orienté vers une fonction plutôt fédératrice dans l’entreprise, à savoir une technicienne qualité. L’équipe est donc formée par le responsable de projet, un responsable d’études, le responsable du Bureau d’Etudes, un intégrateur, un responsable des tests.

    Pour suivre les conseils préconisés pendant la formation, nous avons intégré une personne « candide » pour la phase du brainstorming sur la recherche des causes. Je vous présenterai cette phase un peu plus en détail lors d’une prochaine publication. Notre choix s’est porté vers notre informaticien qui ne « trempe pas »  dans nos produits.
 
    Cette équipe sera bien entendue complétée si besoin lors de la phase « Solutions ». Mais nous n’en sommes pas là …. 

Notre première réflexion s’est portée sur les mesures conservatoires prises lors de l’identification du problème. En effet, une fiche de non-conformité lui a déjà été transmise mais était-elle complète ? une 1ère action à mener …

    D’autre part, quelles sont les consignes passées au client pour préserver le produit en l’état ? tout s’est fait principalement à l’oral … Il nous faut enregistrer ces consignes de façon concise et lui transmettre : et de 2 !!! (actions) – procédure de traitement des non-conformités à mettre à jour aussi pour faire systématiquement si cela se reproduit.

    Maintenant, rentrons dans le vif du sujet … que s’est-il passé ? quel est notre problème ??
    Si cette étape semble facile, évidente … la vérité est tout autre …

    Pour l’animateur, il lui faut être vigilent sur la prise de parole dans l’équipe. Si tout le monde parle en même temps !!!!

    L’animateur doit aussi savoir rester en dehors de la résolution du problème car rapidement il va perdre des éléments en provenance de l’équipe !!!

    Le message clé à conserver est : LA SCENE DE CRIME …

    Ne pas se laisser embarquer sur des suppositions, ni sur la recherche des causes et encore moins sur la recherche de solutions !!!!
    Des outils de base aident à rester dans l’objectif mais l’animateur ne doit pas manquer de rigueur, de charisme.
    QQOQCP : vous connaissez bien entendu … reste à passer chaque question dans le détail et à rester sur du FACTUEL. Tout d’abord Quoi ? à savoir quel produit, quel sous-ensemble, quel élément … présente un écart avec ce qui était attendu. Du visuel met tout le monde d’accord !!! Des photos, des croquis, des plans ….Néanmoins de l’attention est à porter : lorsque le produit est « complexe », il n’est pas rare de se demander en projetant une photo : « mais où cela se situe-t-il ? »  Et là, une action est clairement identifiée : cartographie « photo-effet du problème» sur le produit.

    Qui ? Où ? Quand ? questions assez vite élucidées

    Comment ? ici c’est une partie plus technique avec des caractéristiques … mettre toute l’équipe d’accord sur les unités, sur le détail renseigné, sur l’intérêt porté à un élément …. Tout en restant sur la définition du problème !!! (le naturel revient au grand galop !!! vite vite le plongeon vers une solution !!! ce n’est pas le moment !!! cela pourrait nous être fatal !!!)

    Pourquoi ? ici une évidence SATISFAIRE LE CLIENT (le produit est arrivé chez lui mais il n’est plus en état de fonctionner …)
    La suite de notre Résolution de problème s’attachera à vous décrire comment nous avons « attaquer » cette étape fondamentale : Recherche des causes racines 

    >>Partie 2
https://sites.google.com/site/testsiterespro/knowledge-center/posts-news
https://sites.google.com/site/testsiterespro/knowledge-center/tools-center
https://sites.google.com/site/testsiterespro/discussion-area
https://sites.google.com/site/testsiterespro/community/follow-us
https://sites.google.com/site/testsiterespro/community/contact-us